François Perin - Une Plume

François Perin - Une Plume

Summary

Décédé le 26 septembre 2013, à l'âge de 92 ans, François Perin a conservé jusqu'au bout un esprit vif et une étonnante lucidité. Dressant son portrait, le 7 février 1974, l'hebdomadaire « Pourquoi Pas ? » constatait : Il a l'imagination vive, l'esprit aussi acéré que son profil. Une « machine à penser », dit-on de lui. A vrai dire, cette machine admirablement huilée procure, à ceux qui la voient fonctionner, le plus vif plaisir intellectuel : cela crépite, bout, ferraille, étonne et détonne !  Ses étudiants ont pu s'en rendre compte à l'Université de Liège, durant les cours de droit constitutionnel qu'il parvenait toujours à rendre attrayants. Longtemps aussi, la voûte du Parlement aura vibré de sa voix cuivrée avec laquelle il débitait ce qu'il appelait les « vérités insupportables ». S'il n'a jamais trouvé les traces d'une Nation belge, il a néanmoins déployé une énergie sans pareille pour tenter de sortir le pays de la sclérose et de l'immobilisme et l'amener à se réformer pour mieux coller aux réalités communautaires. Mais il n'était pas dupe et avait saisi précocement que les vagues du nationalisme flamand finiraient par tout emporter. Adversaire de tout dogme paralysant et pourfendeur des mythes, François Perin a aussi réfléchi longuement aux moyens de contrecarrer les risques destructeurs d'une civilisation survoltée, marquée par l'argent-roi. Sa plume voltairienne a engendré plusieurs ouvrages, devenus aujourd'hui introuvables. Jules Gheude nous les restitue ici et l'on s'aperçoit d'emblée, à leur lecture, qu'ils n'ont pas pris la moindre ride.

Jules Gheude

Né en 1946, Jules Gheude a consacré divers essais à la problématique communautaire belge. Il est notamment l'auteur de « L'incurable mal belge sous le scalpel de François Perin », paru aux Editions Mols, et qui a figuré parmi les trois finalistes du premier Prix du Livre politique du Parlement de la Communauté française en 1977.


21,00 €

order

Nos autres livres